Les trois principaux métiers dans le secteur de l’immobilier

On emploie fréquemment l’expression « agent immobilier » pour désigner plusieurs professions différentes. Elles sont comparables et la plupart du temps complémentaire, cependant, concrètement elles n’impliquent pas les mêmes fonctions. Dans cet article, vous allez apprendre à faire la distinction entre trois métiers de l’immobilier : agent, négociateur et mandataire.

Un agent immobilier

Ce professionnel est titulaire d’une carte T, qui lui permet d’effectuer des transactions immobilières réglementées. Légalement, c’est une personne physique ou morale exerçant une activité immobilière en franchise ou de manière indépendante. L’agent franchisé peut exploiter la popularité de son groupe pour attirer de nouveaux clients. Tandis que l’agent immobilier qui travaille à son compte est plus libre dans ses actions, mais moins réputé.

L’agent immobilier reçoit des commissions sur ses transactions, à l’instar d’un courtier immobilier qui aide à la conclusion d’un contrat de crédit immobilier. (Voir ici pour faire une simulation de crédit rapide).

Son rôle est de jouer l’intermédiaire entre les deux parties lors d’une transaction immobilière. Il évalue le prix des biens pour le compte d’un vendeur ou prospecte les biens pour le compte d’un acheteur. Il conseille ses clients, effectue des visites, publie des annonces et assure la gestion des propriétés qui lui est confiée.

Un mandataire immobilier

Le mandataire immobilier travaille sous contrat avec des agents immobiliers. Ces derniers peuvent déléguer une partie de leurs attributions au mandataire ou à des salariés de l’agence. Le mandataire est un professionnel indépendant, qui possède un statut d’agent commercial immatriculé ou de salarié en portage salarial.

À noter que le salarié en portage salarial qui travaille en tant que consultant immobilier est plus apprécié pour les avantages que le statut présente pour l’agence ainsi pour que le mandataire. Mais la majorité des mandataires immobiliers pratiquent le métier sous les deux statuts. Le mandataire n’a pas de carte T, donc il lui est interdit de rédiger des actes juridiques (compromis de vente, acte de vente…).

En clair, il ne peut pas remplacer l’agent immobilier lors d’une transaction. Et même s’il travaille de manière autonome, le mandataire doit agir conformément à l’image et aux principes de la société qui utilise ses services.

Un négociateur immobilier

Un négociateur immobilier est un employé en agence, travaillant sous les ordres d’un agent immobilier. Il exerce son métier en suivant les directives de son supérieur. Et il gagne une rémunération mensuelle fixe avec éventuellement une commission.

On relève deux types de négociateurs immobiliers : le VRP (Voyageur Représentant Placier) et le non-VRP. Le négociateur VRP représente son agence. Il prospecte des clients et des propriétés immobilières. Le négociateur non VRP, quant à lui, accueille les clients en agence et assure la visite des biens.

L’activité de VRP peut être entreprise à titre exclusif (VRP exclusif), ou pour différents employeurs (VRP multicartes). Cela fait maintenant des années que le poste de négociateur immobilier est en passe de disparaître. Le marché est extrêmement concurrentiel, ce qui incite les agences immobilières à recourir aux travailleurs indépendants pour assurer les missions de :

  • prospection,
  • promotion,
  • conseil,
  • négociation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *