5 points à connaitre avant de faire de la location meublée non professionnelle

La location meublée non professionnelle (LMNP) est une opportunité très rentable qui consiste à mettre en location des biens meublée par un non-professionnel de la location immobilière. Cette activité séduit de nombreux Français qui souhaitent investir dans la pierre afin d’avoir d’autres sources de revenus. Néanmoins, avant de faire la location meublée non professionnelle, il y a des choses que vous devez nécessairement connaître. Voici les 5 choses que vous devez savoir sur cette activité.

Le statut LMNP

Pour faire la location meublée, il est impératif de maîtriser le statut LMNP qui est bien défini par loi lmnp. Ce statut rassemble trois conditions qui sont les suivantes.

  • Les recettes annuelles qui seront tirées de cette activité par le bloc des membres du foyer fiscal ne doivent pas être inférieures 23 000 €.
  • Ces recettes sont en dessous de somme totale des autres revenus du foyer.
  • Au moins, un membre du foyer fiscal doit s’inscrire au registre du commerce et des sociétés en tant qu’un loueur professionnel.

Pour une petite précision, les loueurs en meubles non professionnels qui excèdent les 23 000 € lors d’une activité saisonnière doivent cotiser au RSI.

Le régime fiscal de la location meublée

Vous devez également maîtriser les régimes fiscaux avant de commencer par faire de la location meublée non professionnelle. Par ailleurs, l’administration fiscale vous offre l’opportunité d’effectuer un choix entre de nombreuses variantes et de régimes afin de réaliser la déclaration de votre location meublée. En ce qui concerne le régime LMNP, lorsque vous louez un local meublé, vous effectuez une activité commerciale et non une activité civile comme en location non nue. En termes de fiscalité, vous êtes en BIC, ce qui nécessite une obligation d’amortir.

Les différents types de location meublée

Il existe plusieurs types de location meublée que vous devez connaître avant de faire de la localisation meublée non professionnelle. Parmi les locations qui concernent la loi lmnp, il y a des locations saisonnières, de gîtes ruraux, meublées à l’année. En plus de ces locations s’ajoutent celles en résidence d’étudiant, senior, de touriste, des chambres d’hôtels et autres.

La liste des meubles obligatoires

Il est aussi impératif de maîtriser la liste des meubles que votre appartement ou le logement doit au moins comporter avant d’être mis en location. À cet effet, le logement doit contenir au minimum, une literie qui comporte une couverture et une couette, les vaisselles, les ustensiles de cuisine, des tables et chaises. En plus de ces meubles, il existe aussi plusieurs autres comme les lumières, les étagères de rangement, etc.

Les exigences de LMNP

Pour faire de la location meublée non professionnelle, vous devez également maîtriser les obligations de cette activité avant de vous lancer. À cet effet, vous devez connaître parfaitement les obligations déclaratives ainsi que les frais inhérents à la location meublée. Le bail est une autre exigence que vous ne devez pas négliger. À noter qu’il s’agit dans ce cas d’un bail meublé qui aura une durée d’une année au maximum. De plus, la durée que vous devez respecter pour la résiliation du bail est de 1 mois au moins.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *