Tout savoir sur les assurances qui couvrent la construction d’une maison

Beaucoup de personnes comptent construire leurs maisons cette année. Avant de se lancer dans ce projet, il convient toutefois de bien s’informer préalablement. Les futurs propriétaires doivent absolument se rendre à une banque pour contracter un prêt immobilier. Par ailleurs, il faudra également s’adresser à une compagnie d’assurance pour connaître les souscriptions qui permettent de se prémunir contre certaines situations.

L’assurance construction : à la charge du maître d’œuvre

Les particuliers sollicitent habituellement un maître d’œuvre qualifié pour ce genre de projets. Qu’il s’agisse d’un simple artisan ou d’une entreprise, le propriétaire n’a pas à contracter une assurance. La société qui se charge du chantier doit assurer le bon déroulement des travaux.

Ainsi, les futurs occupants n’ont pas à accomplir des démarches particulières. Toutefois, il est toujours conseillé de demander au constructeur de fournir des exemplaires du contrat d’assurance auquel il a souscrit. La couverture offerte concerne généralement les malfaçons et les éventuels défauts identifiés à l’achèvement des travaux. Des remboursements sont également octroyés à l’artisan si des évènements imprévisibles  comme un incendie ou un tremblement de terre surviennent.

Les garanties contractuelles dépendent de la formule choisie par le maître d’œuvre. Actuellement, les professionnels du bâtiment peuvent trouver un assureur assez rapidement. Pour cela, il leur suffit de chercher un courtier assurance RC pro sur internet. De plus en plus de sociétés de courtage sont aujourd’hui présentes sur le web. En visitant leur site, on découvre les offres les plus en vue.

Les types d’assurance qui s’adressent aux professionnels du bâtiment

On dénombre 8 types d’assurances qui s’adressent aux professionnels du bâtiment. Ces derniers doivent déjà signer un contrat qui couvre leur responsabilité civile professionnelle (RC PRO) dès le début de leurs activités. Cette formule octroie une garantie de parfait achèvement aux particuliers. Si l’édifice construit présente des défauts majeurs ou encore si les travaux ne sont pas achevés dans les délais convenus, les futurs propriétaires ont droit à certaines compensations. Il ne s’agit pas forcément de recevoir une certaine somme d’argent. Généralement, le contrat de construction prévoit déjà ce genre de situations.

Les artisans sont obligés de souscrire à une assurance dommages ouvrage (DO). Celle-ci couvre les réparations d’une toiture non étanche ou d’autres composants défectueux. Pour les sociétés œuvrant dans ce secteur, contracter une assurance tous risques chantier est vivement conseillé. Afin de connaître les autres formules, les intéressés doivent visiter le site web d’un courtier. Quelques sociétés de courtage octroient un remboursement rapide.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *