L’installation d’un arrosage automatique en quelques étapes

Avoir un jardin avec un arrosage automatique est bien tentant, mais cela va nécessiter la mise en place de tout un système. Bien que ce type de travaux paraît simple, il requiert une bonne notion en plomberie et des systèmes d’arrosage automatique. Entre les préparations, l’emplacement des tuyaux et le teste, voici tout ce qu’il faut savoir pour réussir l’installation d’un arrosage automatique.

La création d’un réseau d’arrosage automatique, les préparatifs

Plus pratique et économique, l’arrosage automatique prend petit à petit la place du système d’arrosage traditionnel. Pour le concevoir, il faut choisir un système qui correspond au mieux au besoin du jardin et des plantes sachant que chaque réseau d’arrosage automatique peut distribuer en pluie une quantité d’eau diffèrent. Parmi les paramètres à prendre en compte lors du choix du système d’arrosage, il y a la surface à arroser qu’il faut déterminer tant dans sa géométrique que dans la typologie de la terre.

Ensuite, il faudra également savoir le débit et la pression d’eau du secteur où l’arrosage devra être installé. Cela facilite en effet le choix de l’arrosoir automatique et de son paramétrage afin que le jardin puisse être plus économique. Lors de l’achat de l’arrosoir, l’autonomie et la durée d’absence font également partie des critères qu’il va falloir relever. Parmi les préparatifs, il faudra également établir un plan, dessiné suivant le besoin en eau de chaque partie du jardin. Ce document va considérablement faciliter l’installation du système d’arrosage.

Le système d’arrosage automatique, l’installation

Après avoir déterminé le type d’arrosage automatique à installer et le plan d’installation, il faut réunir tous les outils nécessaires pour passer à l’assemblage. La première étape de l’installation consiste à creuser des tranchées dans le sol suivant le plan afin de poser le système d’arrosage. Une fois terminé, cette étape permet de passer à la pose du tuyau sans faire de plie. Cette deuxième partie est la plus importante de l’installation d’un arrosage automatique, car il faudra installer le tuyau au fond du tranché en pensant également à la pose des tronçons de façon perpendiculaire.

Il faudra par la suite installer les raccords compressions ainsi que les manchons dentés de telles sortes à ce que l’eau puisse se répandre sur le jardin. Sur les parties du tuyau où l’eau s’évacuera, il faut monter les électrovannes et arroseurs. Après avoir raccordé les réseaux à l’électrovanne, il faut tester l’étanchéité de l’installation avant de remplir la tranchée avec de la terre. Toutes ces opérations paraient simple, mais il est parfois nécessaire de se faire aider par un plombier. Car pour un système d’arrosage efficace et économique, rien de tel que de confier les travaux aux professionnels.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *