Les circuits électriques de la chambre, les règles de conception

La chambre doit disposer de circuits et installations électriques minimums selon les dispositions de la NF C15 100.La conception du réseau électrique pour cette pièce repose sur ces règles afin d’apporter le confort, mais surtout la sécurité.

Les installations électriques de la chambre selon la norme NF C15 100

La NF C15 100 est la norme de référence lors de la conception des installations électriques dans une chambre. Suivant les règles établies dans cette norme, parmi les circuits électriques de la chambre, il faut prévoir au minimum un point d’éclairage fixe au plafond. Ce circuit d’éclairage est à associer à d’interrupteurs ou d’autres outils de commande accessibles depuis l’entrée et depuis le lit.

Aussi, il faut compter au moins 3 prises électriques dans une chambre réparties sur toute la périphérie de la pièce. Ces prises sont dédiées éventuellement au branchement d’une lampe de chevet, d’un téléphone… Mais il est également nécessaire de prévoir des prises complémentaires dédiées au réseau, à l’antenne et au TV.

Ce sont les minimums imposés par la NF C15 100 lors de la conception des circuits électriques de la chambre afin d’assurer le confort et la sécurité dans la pièce. Toutefois, le nombre des points lumineux et des prises éléments peut être adapté au besoin propre de l’utilisateur.

La conception du circuit électrique d’une chambre en quelques étapes

À Guyancourt, les professionnels recommandent l’aide d’un électricien qualifié lors de la conception du circuit électrique de la chambre. Toutefois, la bonne maitrise de la norme NF C15 100et des différents éléments du circuit tel un électricien Guyancourt permet à un bricoleur d’entreprendre seul les travaux.

  1. Le préparatif

La première étape consiste à établir un plan et les repérages qui font état des besoins en éclairage et en prise de courant. Il faut alors réunir les éléments constitutifs des différents circuits électriques d’une chambre. Avant d’entamer les travaux, il est nécessaire de couper le courant en mettant en position off le disjoncteur général.

  • Le câblage

Les fils électriques du circuit des prises et celui de l’éclairage peuvent être disposés en cheminement libre allant du tableau électrique au point d’usage. Il faut également prévoir un conducteur de protection qui devra être raccordé à la terre et associé à un disjoncteur de 10 A. Il faut également prévoir des dispositifs de protection pour les circuits de prise.

  • L’installation des prises et de l’éclairage

Lorsque les fils sont en places, les prises peuvent être installées. Selon la norme, le socle de chaque prise doit être installé à une hauteur inférieure ou égale à 1,30 m. Il faut assurer un bon raccordement des câbles aux prises avant la fixation. L’éclairage quant à elle sera fixé au plafond grâce à la douille. Les interrupteurs doivent être installés entre 0,90 et 1,30 m du sol et situés à l’entrée de la chambre et à la proximité du lit.

Une vérification finale des différents circuits électriques de la chambre est nécessaire après tous les travaux. C’est seulement après vérification que le courant pourra être rétabli.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *