Comment reconnaitre un matelas à mémoire de forme ?

En général, dès qu’il s’agit de matelas, l’expression mémoire de forme a de quoi embrouiller les esprits. En effet, durant ces dernières années, cette technologie a séduit plus d’un millier de familles en France. Le matelas à mémoire de forme est fait à partir d’un matériel de dernière technologie appelé mousse viscoélastique ou mousse à mémoire de forme. Il est  conçu par la NASA.

Les traits caractéristiques d’un matelas à mémoire de forme

Le matelas à mémoire de forme possède des particularités qui le différencient des autres technologies  de matelas. Tout d’abord la mousse viscoélastique à partir de laquelle le matelas est fait offre une relaxation incomparable et un sommeil réparateur. Tout cela grâce à son adaptation à la morphologie ainsi qu’aux mouvements des dormeurs.

Ce type de literie peut aussi réagir à la chaleur de la pièce et du corps, sans oublier d’offrir une meilleure redistribution des points d’appui. Sous l’effet de la chaleur, le corps se relâche et la mousse empêche les éventuelles douleurs de dos pendant les changements de position.

En outre, ce matelas est aussi connu pour son caractère antiallergique et antibactérien. Certaines mousses sont à « cellule dépliée », ce qui permet une meilleure circulation de l’air, exclut l’humidité et contrôle la température. Étant un produit sensible à la chaleur, le matelas sera encore plus doux avec une température élevée. En gros donc, le matelas à mémoire de forme est :

  • Hypoallergénique
  • Antiacarien
  • Antibactérien
  • Anti-moisissure
  • Thermosensible
  • Confortable et durable

Le classement de la mousse à mémoire de forme

En tant que matériau viscoélastique, la mousse à mémoire de forme a une capacité de rebond assez considérable pour revenir à sa forme initiale et réduire les points de compression par la même occasion. Elle est notée par sa durabilité et elle  est classée suivant ces critères :

  • Son poids qui est déterminé par la quantité des produits chimiques composants la mousse de polyuréthane
  • L’ILD, c’est-à-dire la dureté par indentation
  • Sa résilience pour mesurer la souplesse de la mousse par pourcentage de rebond
  • Sa résistance à la traction qui indique la mesure dans laquelle la mousse est étirée, mesurée en livres par pousse carré.

Il est à noter que ces critères peuvent être variables en fonction de chaque lot de mousse qui est coulé. Par conséquent, aucune entreprise de matelas à mémoire de forme ne peut prédire une cotation exacte sur les matelas dans la production finale. Par exemple, un 10 ILD mesuré peut varier de 8 à 12 ILD à chaque fois que la mousse est versée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *