C’est quoi le CPVC en plomberie ?

À l’aide du PVC sur-chloré, que l’on connait mieux sous le nom de CPVC, l’installation des tuyauteries d’eau chaude et froide ressemble à l’installation par collage des tuyaux d’évacuation en PVC (gris généralement). Il y a une gamme de tubes rigides, et aussi des semi-souples livré enroulés, permettant de satisfaire les besoins habituels d’une implantation et les divers systèmes de raccordement (coudes, tés, réducteurs…). De plus en plus, les plombiers professionnels utilisent ce matériau.

Comment utiliser le CPVC

La coupe se fait avec une pince-cisaille spécifique ou tout simplement avec une scie pour métaux. Un « chanfreineur » vous permettra d’enlever les bavures et de faire un biseau sur tous les bouts du tube à installer. Puis, si vous n’êtes pas étranger à la mise en place du PVC des évacuations… Alors, vous pourrez sans problème réaliser votre installation. Tout d’abord, il faut dégraisser, puis encoller et enfin emboîter le tuyau à l’intérieur de son système de raccordement, c’est très simple !

Les avantages du CPVC

  • Mise en place d’une implantation (visible ou encastrée) facilement réalisable par tous grâce aux assemblages par collage.
  • Matériel très simple pour faire une pose très facile et rapide.
  • Enfin, il y a des kits de systèmes de raccordement en corrélation avec tous les besoins (ex : dans le but d’équiper un évier, une douche…).

Les inconvénients du CPVC

  • Le diamètre externe est plus grand que le celui en métal cuivreux pour un diamètre interne presque équivalent.

La pince

Elle est véritablement assez efficace afin d’avoir une coupe propre et bien d’équerre. Si vous n’avez pas de pince pour couper le CPVC… Une scie métaux et un système de coupe à angle droit seront suffisants pour préparer les tuyaux.

L’outil de chanfreinage

Ce moyen fait partie du kit proposé par le fabricant. D’une main, il suffit de tourner cet outil que vous avez fait entrer dans le tuyau et avec l’autre main maintenir le tuyau. Quand il sera coupé, le tuyau devra être chanfreiné à son bout pour obtenir un collage parfait.

Faire un réseau d’eau en CPVC

Un circuit d’eau en CPVC est composé de tuyaux, de systèmes de raccordement et de colliers adaptés au matériel utilisé. Excepté la cisaille spécifique, qui l’on peut remplacer par une scie à métaux, le matériel n’est pas onéreux du tout. Il suffira de mettre une couche de colle, adaptée à ce matériau, au bout du tuyau à assembler et également dans la partie femelle du système de raccordement qui devra le recevoir. Ensuite, il faut emboîter (faire pénétrer le tuyau dans la partie femelle) rapidement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *